Tout savoir sur la Tierce Maintenance Applicative ou TMA

La TMA se traduit comme la remise à des prestataires externes de la gestion de l’informatique de l’entreprise et notamment de ses applications. Elle assure surtout la définition des niveaux de réactivité et de qualité de ces dernières. En d’autres termes, la TMA consiste à externaliser la maintenance applicative de la société. Découvrez alors ci-dessous quelques points essentiels sur la TMA.

Quelles sont les tâches assurées par les informatiques de TMA ?

Les prestataires informatiques peuvent non seulement corriger des sites, des applications web  et des applications mobiles, mais aussi veiller à leurs propres évolutions. En outre, ils garantissent la longévité, ainsi que le maintien de ceux-ci de manière à être en parfaite condition opérationnelle.

Il faut donc s’en remettre à des prestataires fiables, pour qu’une prestation de TMA se déroule de la meilleure manière. Cette fiabilité peut se voir à travers un service de TMA personnalisé, à la fois préventif, correctif et évolutif.

Ces prestataires informatiques doivent généralement parvenir à s’occuper de la couverture de tout l’écosystème PHP, tels JavaScript et ses frameworks. Pour y procéder, ils doivent tant conseiller et auditer, mais également accompagner, corriger et réduire la dette technique. Il ne faut pas oublier non plus qu’ils doivent faire évoluer les applications de l’entreprise.

En quoi consiste la TMA pour les sites web ?

Les sites web ont des besoins particuliers qui ne doivent pas être négligés. Ils doivent subir des mises à jour régulières d’autant plus que la plupart sont basés sur un CMS pouvant être WordPress ou Drupal. Il en est de même lorsqu’ils usent des extensions visibles sur le marché.

Toutefois, il ne faut pas uniquement se concentrer sur la maintenance proprement dite. Il faut également tenir compte du SEO des sites web et analyser leurs statistiques de fréquentation. Il ne faut pas omettre non plus les questions de RGPD, leur temps de chargement, leur monitoring ainsi que leur sécurité. Ces points importent aussi bien que la maintenance elle-même.

Qu’en est-il de la TMA pour les applications ?

Il faut savoir que la plupart des applications actuelles sont basées sur des frameworks, ce qui n’est pas le cas de celles plus vieilles qui ont été développées en PHP. Toutefois, qu’elles soient récentes ou non, elles ont toutes des contraintes et des besoins qui leur sont propres. Même si les socles logiciels requièrent un certain temps lorsque vous les mettez à jour, les questions de sécurité et de maintenance évolutive seront quant à elles plus considérables.

Comment distinguer la maintenance évolutive de la maintenance préventive et de la maintenance corrective ?

Ces trois types de maintenances sont tous aussi différents les uns des autres. La maintenance évolutive permet surtout l’installation de fonctionnalités, qui peuvent satisfaire de nouveaux besoins. Elle doit assurer la conformité de l’informatique de l’entreprise aux évolutions actuelles.

Quant à la maintenance préventive, elle permet la réalisation d’opérations, dans le cadre de l’évitement de la survenance d’anomalies ou pour tout simplement amoindrir la probabilité d’avènement de celles-ci. Concernant la maintenance corrective, elle se charge de la correction de toute anomalie détectée préalablement. Elle remédie surtout aux cas de bug.